"Nodules de cordes vocales" Origines psychologiques

Publié le 1 novembre 2022 à 08:04

Nodules des cordes vocales, symbolique et origines psychologiques                                      Extrait de "La clé vers l’auto libération" de Chritiane Beerland

 

Frustration. Tu te sens coincé (e) dans un mode de vie rigide et tu veux en sortir, mais tu ne peux pas ou tu n’oses pas. De façon obstinée tu te commandes, ou bien tu te laisses dicter par les autres : « Il le faut ainsi et ainsi sera fait ! » Tu mènes une vie qui est trop dure pour toi. Extérieurement tu peux donner une impression de fermeté, de dureté et de splendeur, mais intérieurement tu te sens triste, peureux et impuissant.

Tu ne te montres pas comme tu te sens intérieurement.

Tu ne vis pas pleinement ta spontanéité, ta nature ; tu te sens impuissante à être vraiment toi ; parfois tu te demandes « Qui suis-je ? », parce que tu ne peux te cacher presque entièrement derrière un rôle extérieur ! Dans ce déchirement intérieur fermente la révolte. D’abord tu te sens anxieux et pas en sécurité dans ton être, et en conséquence, tu ne vis pas comme tu voudrais vivre ; d’autre part cette impuissance t’irrite. Tu peux diriger cette colère contre les autres : tu le leur reprocheras, au lieu d’admettre que ton sentiment d’insatisfaction est causé par ton impuissance à être toi-même. Condamnes-tu ton côté doux et sensibles ? Ne te trouves-tu pas bien telle que tu es ?  Et préfères-tu te montrer sous un autre jour que le véritable ?  As-tu peur de ne pas répondre aux attentes d’un public ou d’une autorité «  au-dessus de toi ». ? As-tu peur d’être blessé ou rabaissée par les autres ? Avec unetelle attitude devant la vie, tu t’attireras des situations qui te feront comprendre qu’il est grand temps d’écouter ta voix intérieure, et non plus la voix d’un jeu extérieur ou superficiel, qui cherche à s’affirmer dans le monde extérieur. Peut-être as-tu été touché au « visage » (ta façade), en tant qu’Image, et peut être te fâches tu pour cela ?

Sens-toi au chaud et en sécurité en toi-même, ne te retiens pas, ne te laisse pas limiter : ose être TOI-MÊME de façon spontanée et naturelle, comme tu te sens intérieurement, sans te faire violence, sans te forcer, sans réprimer tes mouvements intuitifs. Parle pour toi, ne parles pas comme une façade. Exprime tes talents, chante à plein poumons, d’une façon naturelle, ne te confine plus dans un cadre rigide, afin de satisfaire… Vis pleinement ta vie et ton être, fais-toi respecter. Transforme tes forces agressives réprimées en manifestation effective de toi, mais ne vis plus en fonction des « yeux » des autres. Sois en harmonie, en paix avec toi, cesse de lutter contre ta nature pure : reconnais la douceur, le petit enfant sensible en toi, et serre-le tendrement sur ton cœur.

Entre en contact profond avec toi-même, ne repousses pas ton côté doux et affectueux, ne le réprime pas, ne lui fais pas violence. Il n’est pas nécessaire de te composer une image. Tu ne dois pas satisfaire aux attentes des autres. Reconnais la souveraineté de ton autorité intérieure, ton  « noyaux vital » impérissable permet l’extériorisation spontanée de tes sentiments, de tes forces, de tes talents, sans te demander anxieusement si tu es « bien ».

Tu es un être bien quand tu ne fais pas violence à ta nature ! Chante la vie à pleins poumons !


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.